a

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget.

242 Wythe Ave #4, Brooklyn, NY 11249
1-090-1197-9528
office@ourbusiness.com

Pixel & Béchamel

Top 7 des photographies culinaires qui boostent vos réseaux sociaux

 

Pour une communication digitale réussie, rien de mieux que des photos qui mettent l’eau à la bouche et font le tour de la toile. L’image est aujourd’hui omniprésente sur les réseaux sociaux, les sites internet et les blogs. Attirer des clients avec des photographies culinaires réussies, c’est tout à fait possible lorsque l’on adopte le bon style.

 

Sublimez vos plats avec la photographie culinaire

La dégustation visuelle d’un plat ou d’un produit commence bien avant de le goûter. De nos jours, un plat se déguste d’abord avec les yeux, que ce soit sur internet ou dans la vie réelle. Les clients passent désormais du temps sur votre Instagram, votre Facebook, votre blog, votre site internet ou encore votre newsletter, votre page sur Trip Advisor ou La Fourchette pour se faire une idée de l’esthétisme de vos plats

La mise en scène de vos produits et de vos plats débute donc bien en amont de leur commercialisation. Sublimez vos visuels gastronomiques et créez votre identité de marque avec des photos surréalistes, minimalistes, contrastées, ultra-gourmandes ou très colorées.

Nous faisons le point avec vous sur les différents styles de photographies culinaires qui explosent les scores en like en 2020.

 

1. Les photos surréalistes

Le surréalisme interpelle.

L’idée est de rendre le produit appétissant, tout en l’intégrant dans une mise en scène osée et intrigante.

Ces photos changent de l’ordinaire et n’ont aucun mal à accumuler les like et vous aider à vous faire connaître. Elles impliquent un travail de création minutieux en amont du shooting afin de trouver une idée originale et audacieuse qui saura surprendre votre cible.

 

 

 

 

2. Ajoutez de l’humain dans vos photos

En incluant des personnes dans vos photographies culinaires, vous adoptez le style « work in progress ». L’objectif de ce type de photographies culinaires consiste à montrer un plat avant qu’il ne soit terminé.

Ajouter de l’humain dans votre photo permet de montrer ce qu’il se passe en cuisine à la manière d’un reportage. La mise en scène est bien entendu au rendez-vous, mais il s’agit d’une scène vivante et dynamique qui saura attirer la curiosité.

Les caractéristiques didactiques sont intéressantes pour le spectateur qui se sent inclus dans la préparation en découvrant les différentes étapes.

 

 

3. Le clair-obscur, des images très contrastées

Emprunté au domaine de l’art et de la peinture, le clair-obscur en photographie culinaire désigne des photos où le contraste entre ombre et lumière est particulièrement important.

Ce style photographique permet de créer des images mystérieuses qui amènent les spectateurs à passer du temps sur la photo afin de pouvoir l’étudier dans les moindres détails. La lumière attire le regard sur les principaux éléments mis en évidence. Les zones d’ombres, quant à elles, donnent de la profondeur et cachent d’autres éléments enrichissant la photographie.

Riche en détails, le clair-obscur rend les images plus intenses, plus mystérieuses, plus dramatiques.

 

4. Des photos minimalistes, avec des plats bien dressés

 

Un style épuré améliore la lisibilité de l’image. Le minimalisme permet de mettre en valeur une assiette avec un rendu très professionnel. Un fond uni pourra être utilisé pour obtenir cet aspect.

Le produit devient la star de la photo. Très utilisé pour les publicités, le minimalisme permet de mettre l’accent sur le produit à vendre et sur lui seul, sans distraction.

 

 

 

 

NL NOV20

5. Le foodporn, des images ultra gourmandes

Le food porn évoque un véritable phénomène autour des recettes ultra-gourmandes. Son nom fait référence au désir que la photo éveille en nous de déguster un plat délicieux. Avec le food porn, la nourriture n’est ni banale ni fonctionnelle. 

Bien au contraire, les expériences culinaires sont valorisées et font sensation. Elles aident à créer du lien aisément avec sa communauté en lui mettant l’eau à la bouche. Le plaisir de l’œil vient régaler les papilles.

 

 

 

6. Les recettes anti-gaspi et/ou de saison

 

Ces photos valorisent les produits de saison et mettent en valeur des recettes où l’ensemble du produit est utilisé. Ce type d’image ne s’attache pas seulement au contenu de l’assiette mais aussi à nos modes de consommation actuels.

Manger sainement et respecter l’environnement sont deux tendances qui prennent de plus en plus d’importance ces dernières années. Cette nouvelle dynamique culinaire s’est appropriée son propre style de photographies qui permet de mettre en valeur des recettes équilibrées, parfois végétariennes ou vegan.

 

 

 

7. Des visuels colorés qui rappellent la pop culture

Les photographies culinaires issues de ce courant utilisent des couleurs colorées et lumineuses dans  une mise en scène fouillée. Le produit est mis en avant d’une manière totalement inattendue qui sort du cadre d’un repas ou de la présentation d’un plat.

Pour ce type de photographie, ce n’est pas forcément le plat qui est coloré mais l’univers l’entourant. Fond bariolé, serviettes colorées, assiettes flashy : la couleur met de bonne humeur et donne un élan de modernité au plat.

Attention toutefois à ne pas augmenter la saturation des images pour obtenir des visuels colorés et pop. Pour être appréciées, les couleurs de vos photographies doivent rester les plus naturelles et réalistes possible.

Cette tendance à la couleur est largement au goût du jour pour rendre un produit ou un plat appétissant !