a

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget.

242 Wythe Ave #4, Brooklyn, NY 11249
1-090-1197-9528
office@ourbusiness.com

Pixel & Béchamel

Parcours d’une courgette, du marché à l’assiette

La courgette, du marché à l’assiette

 

Parcours d’une courgette, du marché à l’assiette

 

Il est un parcours peu connu par les consommateurs de nos paniers Too Good To Go. C’est le parcours de la courgette. Nous prenons ici en exemple la courgette mais cela vaut pour tous les autres qui passent entre nos mains.

 

Avant de finir dans une assiette, cette courgette a d’abord été l’objet d’une intuition, puis d’une réflexion et enfin d’une création, star rayonnante sous les crépitements des flashs. On vous explique.

 

L’histoire de cette courgette commence lors d’un appel téléphonique. Margaux, notre chef de projet aux aguets, échange avec un de nos clients qui se demande ce qui pourrait accompagner son produit. Margaux lui répond sans hésiter : une courgette !

 

Reste à savoir comment la cuisiner. Sera-t-elle en rondelle, en lanières, bouillie, sautée, farcie ? Émeline, notre styliste culinaire, prend le relais, elle connaît les tendances, son choix est mûrement réfléchi, le produit du client sera sublimé avec des courgettes sautées.

 

Les infos sont transmises, le brief est rédigé. Émeline se charge d’aller réaliser le casting de la courgette au marché des Olives (Paris 18e). L’esthétique c’est notre métier et nous y mettons du cœur, la courgette sera soigneusement sélectionnée pour sa beauté, sa couleur, sa texture, sa générosité. Il est en effet encore un métier qui juge les légumes à leur beauté, nous nous en excusons platement. Soyez moins regardant lors de vos propres achats, nous vous en prions. Légumes moches, halte à la discrimination !

 

Une fois ramenée au studio, lavée, taillée, sautée et assaisonnée notre courgette sera dressée dans une assiette choisie avec soin… et dans le respect des normes sanitaires les plus strictes. La voilà prête pour la prochaine étape : le shooting. Maxime, photographe culinaire aux commandes, la sublimera par des jeux de lumière, de contraste et de profondeur de champ, la faisant passer de la condition de simple cucurbitacée à celle d’œuvre d’art.

 

Chez Pixel et Béchamel la vie d’une courgette photogénique ne s’arrête pas ici. Là où d’autres la bazarderaient – oh malheur ! – chez Pixel et Béchamel, elle entame sa dernière heure de gloire : être dégustée. Nous, des bons produits cuisinés pour nos séances photo, on en mange tous les jours et on adore ça, alors on a décidé de partager. Comme bons nombres de restaurateurs, boulangers, épiciers, nous mettons en vente nos “in-mangés” de production (parce qu’invendus, chez nous, ça n’existe pas). C’est avec toutes les précautions d’hygiène que les parts supplémentaires sont emballées dans des contenants recyclables pour être distribuées.

 

La courgette attend alors sagement au frigo un palais averti, peut-être un habitué car nous avons une petite réputation dans le quartier. Il sonne à l’interphone 12, au 14 rue de la Chapelle, traverse la cour arborée attenante à l’église Saint-Denys de la Chapelles et est accueilli dans la bonne humeur.

 

Notre consommateur écolo a pris soin d’apporter son cabas. Il a de la chance car pour 4€ il repartira avec un panier salé, un autre sucré et quelques produits bruts.

 

Cette épopée nous rend fiers, et nous partageons avec vous cette joyeuse nouvelle : depuis 2018 nous avons sauvé 700 paniers repas, soit 1,75 tonnes de CO2 économisés.

 

Ainsi, nous vous invitons à installer l’application Too Good To Go et à venir commander des paniers repas sur la page de Pixel et Béchamel. Nous avons besoin de vous pour lutter contre le gaspillage alimentaire en photographie culinaire.