a

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget.

242 Wythe Ave #4, Brooklyn, NY 11249
1-090-1197-9528
office@ourbusiness.com

Pixel & Béchamel

Comment choisir votre photographe culinaire ?

 

Pour mettre en valeur vos plats et vos produits, tout dépend de la technique utilisée lors de la prise de vue et du savoir-faire du photographe culinaire. Vous hésitez entre passer par un studio ou un freelance pour vos photos ? En fonction de vos besoins et de votre budget, nous vous donnons nos astuces pour choisir votre photographe pour des photos correspondant au style recherché.

 

Pourquoi passer par un photographe culinaire ?

La photographie culinaire doit donner envie à celui qui la regarde. La couleur et le relief de la photo doivent permettre de suggérer des odeurs et de mettre en appétit. Expérience et savoir-faire sont indispensables, aussi bien pour la mise en scène artistique du plat ou du produit, que pour la réussite de la prise de vue.

Le photographe professionnel pense à l’ombre et à la lumière, au style à donner à l’image, à la profondeur de champ, à l’impression de volume et aux dégradés chromatiques, etc. Pour valoriser le côté gourmand de l’assiette, le photographe culinaire doit maîtriser les couleurs naturelles. Des couleurs trop irréelles donnent un aspect artificiel dont vous ne voudrez pas.

La technique photographique ne doit pas se voir pour laisser entièrement place aux émotions.

 

 

Choisir un studio culinaire ou un freelance ?

 

Une agence de photographie culinaire combine une démarche artistique à un travail technique. N’hésitez pas à comparer différents profils lors de votre recherche. Vous pourrez ainsi trouver un professionnel dont le niveau technique, mais aussi l’univers artistique vous convient.

Avant de choisir entre un studio et un freelance, assurez-vous de leur spécialisation dans le culinaire. 

En effet, la cuisine est un art à part entière qu’il faut maîtriser. Un photographe ou un studio n’ayant pas d’expérience dans la prise de vue culinaire ne pourra pas vous fournir un résultat à la hauteur de vos plats signatures ou de vos plus belles recettes.

Si vous passez par un studio, vous bénéficierez d’une équipe à l’écoute, généralement composée d’un chef de projet, d’un styliste culinaire et d’un photographe culinaire.

 Ils auront un lieu tout équipé à vous proposer avec de quoi cuisiner sur place et s’installer pour le shooting photo avec une lumière parfaitement maîtrisée. Si vous préférez que la prise de photographies soit réalisée dans un autre lieu, c’est également possible.

Si le freelance est spécialisé en photographie culinaire, il pourra également vous fournir des photos avec un bon rendu. Il pourra éventuellement travailler avec un styliste culinaire freelance. S’il ne le fait pas, veillez à ce qu’il ait lui-même le savoir-faire et l’expérience pour mettre en scène vos produits et vos plats. Il pourra être issu d’un cursus dans la restauration ou avoir une expérience approfondie de la gastronomie.

 

Trouver le bon style pour vos images

La marque peut décider de rester maître du dressage des plats et des produits lors du shooting ou bien de s’en remettre totalement au styliste culinaire qui saura se montrer force de proposition afin de l’accompagner au mieux dans les différentes mises en scène. Son rôle est d’aider le photographe à composer l’image en amont et pendant la prise de vue.

Ainsi, le styliste culinaire aidera à choisir les bons éléments de vaisselle, des fonds harmonieux et le décor adapté à chaque scène afin de mettre en avant la photo. Le styliste culinaire forme un véritable binôme avec le photographe et permet un travail sur les coloris et l’harmonie des formes et des couleurs.

Pour un style minimaliste ou pour travailler un plat monochrome, le photographe et le styliste culinaire vous aident à créer des photos gourmandes. Ainsi, un professionnel de la photographie culinaire saura vous guider pour un rendu optimal. La sous-cuisson d’une viande, par exemple, ou passer un brumisateur sur un légume  sont des gestes simples qui permettent d’ajouter une brillance naturelle au plat pour un rendu stylistique plus lumineux.

Dans un premier temps, n’hésitez pas à consulter le book de chacun des photographes culinaires avec lesquels vous envisageriez de travailler. Cela vous permettra de vous rendre compte des différents styles qu’ils maîtrisent, de leur portefeuille client et de leur niveau d’adaptabilité en fonction de vos attentes.

Le portfolio du photographe culinaire doit vous émouvoir et vous rendre gourmand. Ces photographies en clair-obscur vous parlent ? Vous adorez ses photos surréalistes ? Vous aimez sa manière de mettre en scène le non-gaspillage alimentaire en gastronomie ? C’est un bon début !

 

 

Prenez en compte votre budget

Que vous souhaitiez passer par un studio ou un freelance en photographie culinaire, vous devrez dans un premier temps vous mettre d’accord sur un devis. Toutefois, ce dernier ne doit pas être le seul moteur de votre décision.

Au travers d’un appel téléphonique ou d’une rencontre physique, vous pourrez vous assurer des valeurs que vous partagez. Pour une collaboration réussie, il est important que le photographe culinaire comprenne votre univers, votre cible et le message que vous souhaitez faire passer à travers ce shooting.

Le travail entre la marque et le photographe reste avant tout une rencontre humaine.

 

 

Prenez en compte votre besoin

Selon vos besoins, certains studios photographiques conçoivent des recettes pour mettre en avant vos produits. Plus qu’un simple photographe, l’équipe compte alors un styliste culinaire et des membres capables de créer des recettes gourmandes et appétissantes.

Reportage, besoin de stylisme ou d’une grosse mise en scène, quel que soit vos attentes, l’équipe créative vous aiguillera vers les tendances actuelles et vous proposera une planche de tendances avec des choix de vaisselle, un type d’éclairage, des ambiances et des fonds, afin d’être sur la même longueur d’onde avant de démarrer le shooting.